5 bons moyens de prévenir les maladies cardiovasculaires

5 bons moyens de prévenir les maladies cardiovasculaires

Manger équilibré, arrêter de fumer, contrôler sa tension régulièrement, surveiller son cholestérol, bouger et se relaxer : nos 5 conseils détaillés ici.

1. Manger équilibré

Une alimentation déséquilibrée entraîne bien souvent du diabète et du cholestérol, deux facteurs de risque majeurs des maladies cardiovasculaires.

Adopter une alimentation variée et modérer sa consommation de café et d’alcool diminuent le risque d’accident cardiovasculaire.

2. Arrêter de fumer

Les bénéfices du sevrage du tabac sont presque immédiats, quel que soit votre âge. Après un an sans tabac, le risque de tout type d’infarctus est divisé par deux.

Pour diminuer votre consommation de tabac : rendez-vous sur Tabac-info-service ou appelez le 39 89.

En tant qu’adhérent à la Mutuelle, vous pouvez bénéficier toute l’année de notre service de coaching santé en ligne gratuit, ainsi que d’une aide financière à la prise en charge de votre traitement de sevrage tabacologique, sur prescription médicale et en complément des éventuels remboursements de la Sécurité sociale. Pour des détails chiffrés consultez le tableau des prestations de votre contrat, disponible dans votre espace adhérent (Documentation > Contrat santé).

D’après une publication de Santé publique France parue en mai 2018, la France a perdu 1 million de fumeurs en un an, passant de 13,2 millions de consommateurs de tabac à 12,2 millions.

3. Contrôler sa tension régulièrement

L’hypertension artérielle est un facteur de risque cardiovasculaire majeur ; plus elle est élevée, plus le risque augmente.

Il est essentiel de consulter régulièrement votre médecin afin qu’il contrôle, entre autres, votre tension.

4. Surveiller son cholestérol

En excès, le cholestérol bouche les artères, ce qui peut provoquer un infarctus.

C’est pourquoi un diagnostic de cholestérol est conseillé à partir de 40 ans pour les hommes et de 50 ans pour les femmes.

Si votre taux de cholestérol est trop élevé, votre médecin pourra vous proposer des règles diététiques et une activité physique adaptée à votre condition.

5. Bouger et se relaxer

Pratiquer une activité physique régulière, idéalement deux à trois fois heures par semaine, est bénéfique pour votre santé et pour évacuer le stress.

Qui dit activité physique dit pas forcément sport. Marcher, prendre les escaliers, bricoler, jardiner, se déplacer à vélo, c’est aussi faire de l’exercice ! Vous limitez la prise de poids et vous réduisez en même temps le risque de diabète et d’hypertension artérielle.

En savoir plus