AGIRabcd : un peu de temps, beaucoup d'aide © DR

AGIRabcd : un peu de temps, beaucoup d’aide

L’association AGIRabcd est un partenaire historique des ateliers mobilité organisés par la RATP en direction des publics fragiles. L’association lance un appel aux bonnes volontés pour renforcer ses rangs, érodés par la crise sanitaire.

C’est au début des années 1980 que l’association AGIRabcd est créée. Alors que les inégalités se creusent avec l’installation du chômage de masse, une poignée de retraités s’organisent afin de mettre leur temps libre et leurs multiples compétences au service de la lutte contre les vecteurs d’exclusion que sont l’illettrisme, l’accès à la langue française, à la culture… Avant la crise sanitaire, l’association comptait près de 3000 retraités bénévoles partout en France.

C’est à ce titre que la mission Développement économique et social de la RATP a noué un partenariat avec AGIRabcd.

Après une formation délivrée par la RATP, les bénévoles participent à l’animation d’ateliers mobilité où des personnes allophones (personnes dont la langue maternelle est une langue étrangère dans la communauté où elle se trouve) apprennent comment organiser leurs trajets, choisir le bon titre de transport et les savoir-être du voyageur.

Crise sanitaire, crise du bénévolat

Malheureusement, si la crise sanitaire a stimulé les élans de solidarité locale, elle a eu un effet négatif sur l’engagement bénévole.

Arrêt des activités jusqu’à un an, difficulté de maintenir le lien à distance entre les associations et leurs adhérents, peur de la maladie… de nombreux facteurs expliquent cette défection.

Et pour les retraités bénévoles  AGIRabcd s’ajoutait l’inquiétude d’être une population à risque. L’association a vu diminuer de 20 % le nombre de ses intervenants. Pour assurer l’ensemble de ses missions, AGIRabcd espère regarnir rapidement ses rangs.

« Tout le monde est bienvenu et le seul prérequis est d’avoir envie de transmettre. Chacun donne le temps qu’il souhaite car, on le sait bien, la vie de retraité est très remplie! »

-Eve Bel-Ange, responsable de la mission Développement économique et social à la RATP

 

« 3000 personnes participent aux ateliers mobilité chaque année »

«L’activité Développement Économique et Social (DES) a vocation à renforcer l’ancrage territorial de la RATP dans le cadre de sa politique de responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Des actions en lien avec l’insertion sont ainsi menées par des responsables territoriaux via des visites de sites, la participation à des forums emplois ou encore via nos ateliers mobilité.

Ces ateliers visent à faciliter l’accès au réseau de transport en commun pour des publics en recherche d’emploi, allophones, jeunes scolarisés, en situation de handicap… Ils sont organisés au sein de structures partenaires: missions locales, associations, centres sociaux…»

-Eve Bel-Ange

En savoir plus

L’activité Développement Économique et Social (DES) a vocation à renforcer l’ancrage territorial de la RATP dans le cadre de sa politique de Responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Pour rejoindre l’association vous pouvez contacter Isabelle Duval (référente Île-de-France AGIRabcd) iduval.agirabcd@gmail.com ou 06 37 30 36 32

Eve Bel-Ange – Responsable de la mission Développement économique et social RATP
Département Études Générales, Développement et Territoires 54, quai de la Rapée LAC A34 – 75599 Paris Cedex 12 – eve.bel-ange@ratp.fr  ou au 01 58 78 31 33