Formation premiers secours : les gestes qui sauvent

Formation premiers secours : les gestes qui sauvent

Comment réagir face à une situation d’urgence médicale ? Les personnes formées aux premiers secours peuvent faire la différence pour sauver des vies. Des formations accessibles à tous à partir de 10 ans sont dispensées par la Protection civile.

Plus de 400.000 personnes décèdent chaque année d’un arrêt cardiaque en France. Or on estime que 10.000 victimes pourraient être sauvées si un témoin était capable de réaliser immédiatement les bons gestes en attendant les secours.

« On a 4 minutes pour agir avant que le cerveau ne soit plus oxygéné. En moyenne, les secours mettent entre 7 et 8 minutes pour arriver sur le lieu de l’accident, c’est dire l’importance d’une formation aux premiers secours »,

Alexandre Crepel, ancien pompier aujourd’hui formateur de la Protection civile


Obtenir son brevet de secouriste

Plus de 22 associations agréées assurent la formation de secouriste, parmi lesquelles la Croix-Rouge française, la Fédération des sapeurs-pompiers ou encore l’Ordre de Malte France.

Cette formation a pour objectif d’apprendre à réagir en cas d’accident, à se protéger et protéger la victime, à reconnaître les signes de détresse vitale et à pratiquer les bons gestes.

Plusieurs formations sont accessibles à tous dès 10 ans : initiation aux premiers secours (1h30), formation aux gestes qui sauvent (2h), initiation aux premiers secours enfants nourrissons (4h30), prévention et secours civiques de niveau 1, dite « PSC1 » (8h)…

Plus d’infos sur le site du gouvernement

Une formation à renouveler

La formation Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1) permet d’apprendre des gestes simples, à travers de nombreuses mises en situation. En une journée, les participants apprennent à protéger une victime, alerter les secours, réagir face à une hémorragie, une obstruction des voies aériennes, une perte de connaissance ou un arrêt cardiaque.

Idéalement, la formation est à renouveler tous les trois ans car les bonnes pratiques s’oublient vite !

Formation premiers secours : les gestes qui sauvent

En cas d’arrêt cardiaque, il faut agir vite, en prodiguant un massage cardiaque le temps de mettre en place le défibrillateur. © Florian Thévenard

Formation premiers secours : les gestes qui sauvent

Après la formation, chacun des participants sait comment appréhender une obstruction des voies aériennes en réalisant des compressions abdominales pour les adultes et thoraciques pour les nourrissons. © Florian Thévenard

Les applis pour secourir

Permis de sauver, Staying alive et SAUV life sont des applications mobiles permettant de mettre en relation des citoyens secouristes. Une fois la victime géolocalisée, les défibrillateurs à proximité sont affichés, les urgences sont prévenues et la personne formée au secourisme la plus proche est appelée à intervenir d’urgence en attendant les secours.