Théâtre : la compagnie Aurore s'éveille à nouveau

Théâtre : la compagnie Aurore s’éveille à nouveau

Aurore, la compagnie théâtrale des agents de la RATP, a dû annuler toute sa saison 2020-2021 à cause du COVID-19, mais le spectacle vivant reprend ses droits le 19 novembre 2021 avec Les Noeuds au mouchoir.

Seule la Seconde Guerre mondiale avait stoppé, jusque-là, les activités d’Aurore, la compagnie théâtrale des agents de la RATP fondée en 1934. En mars 2020, le rideau est à nouveau tombé et toutes les productions en cours ont été annulées. Mais les projecteurs vont bientôt remettre la lumière sur ces agents férus de textes et de scène.

Conducteurs de bus ou de métro, ingénieurs, agents administratifs, actifs ou retraités… Ils sont une quinzaine de comédiens amateurs à se retrouver dans l’antre de la compagnie, un local de la station Gallieni, à Bagnolet, pour répéter, réaliser les décors et les costumes.

Le retour des trois coups

Pour leur plus grand bonheur et celui de leur public, le rideau s’ouvrira à nouveau le 19 novembre avec Les Noeuds au mouchoir, de Denis Cherer.

Deux autres spectacles suivront jusqu’en avril 2022. Piège pour un homme seul, une comédie policière de Robert Thomas, et Comédie sur un quai de gare, une pièce de Samuel Benchetrit (réalisateur du récent Cette musique ne joue pour personne). La compagnie Aurore a déjà joué cette pièce qui l’avait emmenée au festival d’Avignon, où l’auteur lui même était venu voir sa pièce.

Jusqu’à l’irruption du Covid-19, le voyage d’Avignon était devenu une tradition pour toute la compagnie : « On y jouait deux spectacles par jour et cela nous a valu d’être repérés et de faire tourner certains de nos spectacles en France jusqu’à La Réunion, et en Suisse », s’enorgueillit le metteur en scène.

Appel à vocation

Cette année encore, la compagnie Aurore se produira au centre culturel Auguste-Dobel du CE RATP, 9 rue Philidor, dans le 20e arrondissement de Paris. Les agents RATP peuvent assister au spectacle au tarif préférentiel de 5 euros (14 euros plein tarif).

L’occasion de retrouver le parfum des planches et, pourquoi pas, de susciter de nouvelles vocations. Les nouveaux talents sont toujours les bienvenus pour participer à l’aventure de la compagnie Aurore, qui fêtera ses 90 ans en 2024.

Renouer le lien avec le public

Claude Laucournet, Président de l’association et metteur en scène du spectacle de rentrée, n’avait jamais connu telle interruption dans la vie de la compagnie.

« Et pourtant j’y suis entré en 1971 ! L’annulation des représentations a stoppé toutes nos activités. Nous nous sommes seulement retrouvés pour des lectures et pour choisir les pièces à venir. J’espère que le public sera au rendez-vous le 19 novembre car 18 mois sans se voir, c’est long. Mais nous sommes prêts ! Les répétitions du premier spectacle sont programmées et tous les rôles sont distribués sur les trois spectacles à venir. Nous sommes vraiment impatients d’y être. »

– Claude Laucournet

En savoir plus