Protocole sanitaire allégé - qu’en est-il pour nos centres de santé ?

COVID 19 – Protocole sanitaire allégé: qu’en est-il pour nos centres de santé ?

Depuis le 14 mars 2022, le port du masque en intérieur, n’est plus obligatoire !

Depuis plusieurs jours, le pass vaccinal est suspendu dans les lieux où il était jusque-là exigé. Mais qu’en est-il de la levée des restrictions sanitaires pour nos établissements de santé ?

Fin du masque obligatoire mais pas dans les établissements de santé.


Le masque n’est plus demandé
dans les lieux où le pass vaccinal était requis.

Il reste cependant obligatoire dans les transports et les établissements de santé où il sera exigé jusqu’à nouvel ordre.

Ainsi pour nos centres médicaux et dentaires, nos cabinets d’ophtalmologie, notre cabinet d’ostéopathie, et notre Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) « La Maréchalerie », le port du masque reste obligatoire pour toutes personnes âgées de 6 ans et plus.

 

Attention: le port du masque n’est plus obligatoire dans nos magasins d’optique et centres d’audioprothèse mais reste recommandé.

Plus de pass vaccinal mais la continuité du pass sanitaire !

L’application du pass vaccinal est suspendue elle aussi.

A la place, un « pass sanitaire » vous sera en revanche demandé à l’entrée des hôpitaux, des maisons de retraite et des établissements pour personnes handicapées, afin de protéger nos concitoyens les plus fragiles alors que le virus continue malgré tout de circuler.

Dans ce cadre, le pass sanitaire sera exigé à l’entrée de notre établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes « La Maréchalerie ».

La prudence maximale reste recommandée de part et d’autre : les personnes âgées ou fragiles sont invitées à limiter contacts et sorties. Les résidents peuvent recevoir la visite de leurs proches disposant d’un pass sanitaire, sortir en famille et participer à des animations dans l’établissement mais en cas de cluster, les directeurs peuvent être amenés à prendre des mesures de protection et d’isolement.

Pour rappel, les documents constituant un pass sanitaire sont les justificatifs d’un statut vaccinal, d’un test négatif ou un certificat de rétablissement.

L’une des trois preuves suivantes suffit pour constituer votre pass sanitaire (plus d’infos sur le site du gouvernement) :

1. Votre justificatif de vaccination une fois complètement vacciné (7 jours après la dernière injection pour les vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca / 28 jours après l’injection pour le vaccin à une seule injection Janssen). Toute personne vaccinée peut récupérer son attestation de vaccination sur le portail patient de l’Assurance Maladie ou auprès de n’importe quel professionnel de santé sur demande.

2. La preuve d’un test négatif, dont le résultat n’est valable que 24h. Sauf prescription médicale ou si vous êtes muni de votre justificatif de cas contact les tests sont payants (généralement entre 22 et 44€).

3. Un test positif attestant du rétablissement au COVID datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois. Ces tests permettent d’indiquer un risque limité de réinfection.